Notre projet éducatif et pédagogique

Année 2014 / 2015

Présentation

Notre micro-crèche écologique a pour objectif principal l’accueil du jeune enfant dans un cadre éducatif, sanitaire et social favorable à son épanouissement.

De par sa petite taille, la micro-crèche permet d’accueillir 10 enfants (+ 10%) maximum par jour, un avantage certain pour les familles.

Les avantages sont :

  • d’assurer un parfait équilibre entre un accueil collectif, synonyme de sécurité et de socialisation, et un accueil individuel, synonyme d’attention et de respect du rythme de chaque enfant.
  • une proximité entre les parents, les enfants et les professionnels.
  • de nouer de vrais liens affectifs.

Notre micro-crèche est une crèche éco-responsable et s’engage en faveur du développement durable.

La notion d’éco-citoyenneté est un support à l’apprentissage de valeurs socialisantes et respectueuses.

Les repas et les goûters donnés aux enfants sont issus à 45% de l’agriculture biologique :

  • Les repas sont bio dans une moyenne de 30%, ce ratio est ce que nous avons trouvé de mieux chez un prestataire de service local équipé de cuisine centrale aux normes de la restauration collective.
  • Les gouters, que nous fournissons nous-même sont 100% bio.

Les produits de soins, d’hygiène et de papèterie sont des produits bio certifiés écologiques, le mobilier et les jeux le seront aussi dans la mesure du possible. Enfin, le personnel de la crèche trie et recycle les déchets.

La structure

Dix enfants sont accueillis à temps plein ou partiel sur une  amplitude horaire de 10 heures par jour.

Les enfants sont âgés de 0 à 6 ans, avec une priorité aux enfants de 0 à 3 ans.

Le local comprend un accueil, une salle de jeux et de repas, un dortoir pour les bébés, un dortoir pour les plus grands, une cuisine, une salle de bain avec douche-baignoire et une auge, un WC-crèche, un espace bureau, un local à poussette, et une cour extérieure de plus de 100 m2.

La crèche est ouverte de 8h30 à 18h30 à l’exception des jours fériés et de ses périodes de fermeture.

Les enfants ne sont pas séparés par section d’âge, chaque membre de l’équipe participe à l’ensemble des tâches quotidiennes. La crèche est donc avant tout un lieu de vie pour les enfants et pour les adultes quel qu’il soit, parent ou membre de l’équipe.

Le rôle des adultes

Définition de la place des familles
La crèche répond aux demandes de parents souhaitant pour leur enfant un lieu d’accueil où il pourra s’épanouir, s’éveiller en compagnie d’autres enfants et d’une équipe de professionnels qualifiés.

Les parents sont invités à visiter la crèche lors de l’inscription, les différents documents (règlement de fonctionnement et projet d’établissement) leurs seront commentés.

L’entrée d’un enfant en crèche est un événement pour lui, ses parents et pour la crèche. Elle nécessite beaucoup d’attention de la part de chacun.

La crèche doit permettre l’individualisation de l’enfant, en prenant en compte les difficultés de la mère, du père et de l’enfant.

Il s’agit :

En général, de la première séparation entre les parents et leur enfant, ainsi que de la reprise du travail du parent en congé maternité ou parental.
De l’intégration de l’enfant dans un nouveau cadre de vie de collectivité.

Au cours de la période de familiarisation, le parent pourra transmettre à l’équipe tout ce qu’il a découvert sur son enfant, afin qu’elle puisse le prendre en charge en respectant au mieux son rythme propre et ses habitudes.

L’adaptation se déroule selon les étapes précises qui seront adaptées à chaque enfant et en fonction de ses réactions.

Le nombre de temps d’adaptation est modulable et à chaque temps d’adaptation sera intégré progressivement un temps de jeux, puis un repas, puis une sieste.

Il est essentiel d’expliquer à l’enfant de façon claire la situation qu’il est en train de vivre.

Il semble très important :

de verbaliser le départ du parent qui accompagne l’enfant, et de ritualiser cette séparation dans les bras du professionnel qui l’accueille (câlin dans les bras, au revoir avec la main, présence éventuelle d’un « doudou », etc.).
qu’un dialogue au sujet de la vie de l’enfant s’établisse entre les parents et le personnel afin que l’enfant puisse faire le lien entre ces deux lieux de vie et constituer ainsi son histoire.

Cette adaptation à la crèche n’est pas toujours facile, mais les séparations sont nécessaires pour permettre à l’enfant de grandir.

La crèche permet à l’enfant d’apprendre les règles de vie en société : repas, jeux de groupe, activités, etc.

Les activités renseigneront sur le niveau « d’apprentissage » de l’enfant, sur le chemin parcouru et à parcourir, et de ce fait sur la démarche éducative qui devra s’adapter.

La participation des parents à la vie de l’établissement
Ils assurent quotidiennement le lien entre ce qui se passe à la maison et la crèche. Il est important qu’ils tiennent informés les professionnels des événements, changements intervenus à la maison car ils ont des incidences sur le comportement de l’enfant, et donc permet au personnel de mieux comprendre votre enfant.

L’équipe
Un responsable technique qualifié sera chargé du suivi technique de l’établissement. Cette personne doit être titulaire du diplôme d’état de : docteur en médecine ou puériculture ou éducateur de jeunes enfants, justifiant de trois ans d’expérience comme directeur d’un établissement de service d’accueil d’enfants de moins de 6 ans, ou de trois ans d’expérience auprès de jeunes enfants.

Ses heures de travail seront départagées à égalité entre :

  • L’élaboration et la mise en œuvre du projet d’accueil, la gestion administrative et financière de la structure et la gestion des équipes.
  • L’encadrement des enfants.

L’encadrement permanent des enfants est assuré par trois professionnelles justifiant de :

  • soit d’une qualification de niveau V enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles, par exemple un CAP petite enfance, attestant de compétences dans le champ de la petite enfance et justifiant de deux années d’expérience professionnelle dans la petite enfance.
  • soit d’une expérience de cinq années en tant qu’assistante maternelle agréé.

La vie quotidienne

La crèche, est un lieu d’éveil, de curiosité, de stimulation et a pour but d’aider l’enfant à s’épanouir et de permettre un développement harmonieux sur le plan physique, affectif et intellectuel.
A travers la vie collective, elle favorise la socialisation de l’enfant tout en développant son individualité et sa personnalité.

L’accueil
L’arrivée du matin, moment où parents et enfants vont se séparer pour la journée, doit se passer en douceur. En effet, la séparation est une situation difficile à vivre pour l’enfant. Il doit non seulement se séparer de ses parents, mais aussi passer du milieu familial à une vie en collectivité.
L’accueil va permettre à l’équipe d’aider et d’accompagner l’enfant et ses parents dans ce moment délicat. Il faut prendre le temps de dire bonjour aux uns et aux autres, d’avoir des échanges sur ce qui s’est passé depuis la veille. La façon dont s’est déroulée la nuit, la bonne ou mauvaise prise de son petit-déjeuner,  son heure de sortie, et le nom de la personne venant récupérer l’enfant, sont des informations qui seront notées quotidiennement sur un petit cahier de liaison à son nom. Et puis se faire un bisou, se dire « au revoir », et de se donner rendez-vous pour plus tard.

Les repas
Le moment du repas doit être un temps calme et convivial. Les repas se prennent à une heure fixe pour les plus grands, vers 11h00, quant aux plus petits, le rythme de chacun est respecté.
En matière de nourriture l’objectif de la micro-crèche est de proposer à l’enfant, d’ouvrir ses goûts sur toutes sortes d’aliments en faisant jouer l’effet dynamique du groupe.
Toutefois, précisons qu’un enfant ne sera pas forcé sur la quantité, l’important étant de goûter et de se faire sa propre opinion. Les menus de la micro-crèche sont affichés tous les jours et il est conseillé aux parents de les consulter afin de savoir ce qui a été proposé à l’enfant pour éventuellement compléter au repas du soir la « ration » du midi.

Le change et l’accompagnement aux toilettes
Le change est une occasion d’échanger entre un adulte et un enfant, mais aussi une occasion de tendresse.
Les enfants qui commencent à être propres ou qui le sont depuis peu, aiment être accompagnés. Pour un enfant, ce changement dans le fonctionnement physique constitue une nouveauté et une progression. Là aussi, l’équipe sera à l’écoute de la demande, du désir de chaque enfant et conseiller la famille si besoin est.

Les siestes
Elles se font selon les enfants en une ou plusieurs fois. Il est primordial d’être à l’écoute des rythmes de sommeil de chaque enfant. Ce rythme se modifie au fil des mois quand il s’agit des bébés. Quant aux plus grands, ils dorment généralement après le repas de midi. L’enfant doit se sentir en sécurité pour atteindre le sommeil. Aussi, les habitudes sont respectées (façon de dormir, doudous, etc.). Le sommeil étant aussi affaire d’éducation, l’équipe joue un rôle non négligeable. Elle prend le temps de coucher chaque enfant et si cela est nécessaire, reste près de lui le temps qu’il s’endorme. Elle reste à proximité des enfants pour parer à toute angoisse mais aussi pour éviter le chahut des plus grands.

Elle se doit d’être à l’écoute des difficultés rencontrées par les parents à ce sujet et peut travailler avec eux, s’ils le souhaitent.

Le goûter
Un goûter sera donné après la sieste aux alentours  de 15h00 / 15h30. Il sera composé de laitage, compote/fruit et gâteaux/tartines et sera fourni par la micro-crèche.
Nous garantissons un goûter avec des ingrédients locaux et 100% issus de l’agriculture biologique.

Le départ du soir
Quelle que soit l’heure de départ de l’enfant, la rencontre a lieu entre le personnel et les parents, afin que l’enfant puisse faire le lien entre la crèche et la maison. Le personnel raconte les temps forts de la journée de l’enfant (repas, sieste, activité, etc.) en insistant sur tout événement particulier, comme une nouvelle acquisition.
Le personnel est prêt à entendre toute suggestion des parents et à répondre chacun à son niveau aux questionnements de ceux-ci.

Objectifs et moyens pédagogiques

Consciente que l’enfant établit au cours de ses premières années les bases de son équilibre et de sa personnalité de futur adulte, l’équipe souhaite proposer des activités variées et stimulantes qui permettent à l’enfant un plein épanouissement de son potentiel physique, affectif et intellectuel. Ces activités sont établies en réponse aux désirs des enfants, à leurs besoins et à leurs capacités en fonction de leur âge. Elles permettent la découverte et l’expérimentation tout en étant source de jeux et de plaisir pour l’enfant. Un planning d’activité quotidien est établi pour que l’équipe et les parents puissent avoir des points de repères  sur ce qui est proposé aux enfants.

On retrouve dans cet emploi du temps :

  • L’éveil musical : il s’agit de la manipulation de percussions, de l’éducation de l’ouïe, reconnaître des bruits familiers, apprendre à écouter, chanter et danser. Dans chaque crèche, un intervenant musical intervient deux fois par mois.
  • La psychomotricité, la maîtrise du tonus, la maîtrise des fonctions locomotives et de l’autonomie. Activités d’équilibre (parcours d’obstacles), activités spatiales motrices (cerceaux, rondes, etc.)  Le but est de prendre conscience de son corps et de ses limites. C’est aussi obéir à des consignes simples, suivre un chemin, se déplacer d’un point à un autre, apprendre des notions comme intérieur, extérieur, devant, derrière ou dessus, dessous.
  • Les activités de précision et de psychomotricité fine : elles nécessitent un entraînement des gestes dans un but précis. Il s’agit d’associer sa pensée et ses réalisations manuelles, de développer la mémoire et la pensée logique. Par exemple : puzzle, dominos, jeux de constructions, de tris, coloriage, etc.
  • Les activités manuelles : la peinture, le collage, les gommettes, par exemple ont pour but la prise de conscience de l’espace en rapport avec la trace laissée. C’est aussi l’occasion d’acquérir la souplesse du poignet, de la main et des doigts. Les enfants développent leur pensée logique, ils repèrent les couleurs, les formes et les tailles.
  • Les activités sensorielles : elles mettent en jeu les possibilités sensorielles de l’enfant. Ses sensations vont construire son domaine affectif et l’aider à mieux percevoir ce qui l’entoure. Toucher différentes matières, sentir (les odeurs environnantes), voir (domino, jeux de mémoire), goûter (au travers des repas), écouter (reconnaître des sons).
  • Les jeux de manipulation : modelage, pâte à sel, pâte à modeler.
  • Les jeux d’eau : jeux d’eau, notion de volume (dedans, dehors)
  • La cuisine : recettes simples à la portée des enfants sont proposées. Faire la cuisine permet d’éprouver le plaisir de la manipulation des ingrédients, mais également l’éveil des sens, satisfaction d’une production que l’on peut goûter.
  • La découverte de la nature : la vie en collectivité ne signifie pas de rester à l’intérieur de locaux pendant une journée entière. Nous tenons à ce que les enfants, quel que soit le temps, puissent sortir de façon quotidienne.

Le jeu est un élément fondamental dans la structuration de la personnalité de l’enfant. Il lui permet de s’identifier à l’adulte, d’assumer des situations difficiles en les reproduisant mais aussi de se confronter aux autres. Il est donc nécessaire d’arriver dans la journée à un équilibre entre les activités dirigées et les activités libres dont les enfants sont les « maîtres ».

Projet social

Les jeunes enfants des bénéficiaires de minima sociaux peuvent être accueillis dans notre structure.

La crèche peut accueillir un enfant ayant un handicap ou atteint d’une maladie chronique, en fonction des capacités de la structure, de la formation et de la disponibilité du personnel et de la prise en charge au quotidien du handicap ou de la maladie chronique par la mise en place d’un projet d’accueil individualisé.

Modalités des relations avec les organismes extérieurs

CAF :
La micro-crèche fonctionne en mode de remboursement PAJE. Chaque parent doit faire une demande personnelle  auprès de la CAF en remplissant le formulaire de demande de complément de libre choix de mode de garde CERFA 12399*02.
Le mode de fonctionnement PAJE implique que les parents règlent la facture à la crèche et perçoivent à posteriori la prestation de la CAF relative au salaire du foyer familial.

Protection Maternelle et Infantile :
A chaque changement de personnel, d’organisation interne à la crèche, le médecin-pédiatre de la PMI, est averti.
Il passe régulièrement sur les structures pour évaluer la sécurité, l’hygiène, observer le travail de l’équipe encadrante, juger du bien-être des enfants, il est en relation étroite avec la directrice et le gestionnaire, il a un rôle de contrôle et de conseil auprès de nos structures.

Services vétérinaires :
Les inspecteurs de la DDPP, passent régulièrement dans les crèches pour contrôler la partie HACCP et vérifier les bonnes pratiques de fabrication en cuisine.
Ceci concerne l’hygiène en cuisine, l’hygiène du personnel, les contrôles que nous effectuons en cuisine (analyses laboratoires, relèves des températures, traçabilité des repas, traçabilité des biberons).